Le deuxième texte – Collectif

le-deuxieme-texte

SynopsisV2

Trente histoires où les personnages féminins secondaires reprennent leur destin en main. Le Deuxième Texte revisite de grandes œuvres de la littérature, de l’art et de la pop culture, et (re)met en lumière ces femmes de l’ombre. Trente contributions – textes, images, photos, BD – autour d’une même évidence : ce sont elles, les héroïnes.

MonavisV2

Tout d’abord un petit point sur le titre et le projet. Avec un petit clin d’oeil à l’amie Simone, les éditions Les femmes d’à côté redonnent aux femmes la place qu’elles méritent au sein des histoires qui ne leur ont laissé que des rôles de personnages secondaires.

Ici, elles prennent leur revanche dans ce recueil hétéroclite à la fois sur le fond et sur la forme. On passe d’une lettre à une BD, d’un poème à une nouvelle, tout en s’abandonnant dans l’univers de Disney, des séries ou encore de la littérature. Bref, c’est toute une panoplie de portraits de femmes et d’oeuvres d’art que nous propose Le deuxième texte.

« Miroir Miroir« : Là où la méchante Reine est soumise au diktat du miroir qui l’oblige à être la plus belle. On nous montre une femme fragile, brisée qui se retrouve presque contrainte à recouvrer son éclat d’antan.

Est-ce que c’est trahir le texte que de réinterpréter les états d’âmes des personnages créés par un autre? Ici la question ne se pose pas tellement. On perçoit clairement l’initiative comme un hommage, une volonté de réhabiliter l’intégr(al)ité des femmes de l’ombre. Parce que ce n’est pas tant l’intrigue principale qui fait qu’un livre est un grand livre : C’est l’attention portée aux détails, aux intrigues subalternes. En réalité, les  personnages secondaires, héros nécessaires, dépassent le stade de simples esquisses servant à mettre en valeur le personnage principal.

« Fiona de 4 mariages et un enterrement« : Selon moi, après Viola Davis et Meryl Streep qui sont tout de même des monuments du cinéma, Kristin Scott Thomas n’est pas loin dans le classement. Elle a une classe et un jeu que j’aime beaucoup. Lisa Blumen ressuscite sous quelques coups de pinceau  Fiona et la révèle en femme désabusée après un énième mariage. Est-ce qu’il faut absolument que sa vie ressemble à une comédie romantique niaise et barbapapa pour qu’elle soit heureuse?

Certaines nouvelles sont tellement réussies que l’on regrette finalement de ne pas avoir un texte à part entière plus conséquent. Notamment celle de Sabrine Kherrati « Aussi sombres que du charbon« , mon petit coup de coeur. Mais c’est aussi peut-être cela qui fait le charme de l’oeuvre. Ephémère, volatile, on ne jette qu’un bref coup d’oeil à travers la serrure pour observer ces femmes trop vite oubliées. En définitive, ce livre donne envie de (re)découvrir les oeuvres originales sous un nouveau prisme pour se faire sa propre idée de ces femmes d’à côté.

EnconclusionV2

Un projet novateur, original et parfaitement réalisé par le collectif des éditeurs de la Sorbonne. Mention spéciale à « la préférée« , Ju si tu me lis. Je précise aussi que vous pourrez retrouver la team des éditeurs, admirer (et vous procurer) des exemplaires du deuxième texte au Salon du Livre de Paris  du 24 au 27 mars donc save the date! 🙂

photo_promo_m2mea

Nota Bene : A lire en écoutant Troisième sexe d’Indochine avec le personnage secondaire de sa propre vie.

quatresurcinq


Editeur : LES FEMMES D’A COTE
Date parution : 08/03/17
ISBN :9791094327067
Nb de pages : 152 pages

Publicités

7 réflexions sur “Le deuxième texte – Collectif

  1. Pingback: Who run the world? GIRLS! | le petit crayon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s