Lettres à Stella – Iona Grey

9782365691628

SynopsisV2

L’histoire bouleversante d’un amour qui traverse le temps.

À la nuit tombée, fuyant la violence de son compagnon, une jeune femme court dans les rues glacées de Londres. Jess n’a nulle part où aller. Surgissant dans une ruelle déserte, elle trouve refuge dans une maison abandonnée. Le lendemain matin, le facteur glisse une lettre mystérieuse par la porte. Incapable de résister à la tentation, Jess ne peut s’empêcher de la lire et se retrouve plongée dans une histoire d’amour d’un autre temps.

1943. Dans une église de Londres bombardée par le Blitz, Stella rencontre Dan, un aviateur américain. Très vite, ils sont irrésistiblement attirés l’un par l’autre. Leur histoire est a priori impossible. Rien ne joue en leur faveur : elle vient de se marier à un pasteur, lui n’a qu’une chance sur cinq de sortir vivant de cette guerre. Perdus et sans repères, la seule chose à laquelle les deux amants peuvent s’accrocher sont les lettres qu’ils s’écrivent, promesses d’un bonheur à venir.
Le temps a passé, le destin est cruel, mais Jess est déterminée à savoir ce qui leur est arrivé. Inspirée par cet amour, portée par son enquête, elle trouvera à son tour les clefs d’un avenir meilleur.

MonavisV2

Pour la petite histoire j’ai décidé de le lire principalement à cause de la couverture que je trouve particulièrement réussie ! Un peu vintage, dans le même style qu’Un gout de cannelle et d’espoir de Sarah McCoy.

L’histoire alterne entre celle de Stella en 1943 et de Jess en 2011. Cette dernière se retrouve dans une vieille maison dans laquelle elle a trouvé refuge pour échapper aux coups de son copain. Elle tombe sur la correspondance entre Stella et Dan qui retrace leur histoire, ou plutôt l’histoire qu’ils n’ont pas pu vivre pendant la seconde guerre mondiale. Jess décide alors de partir sur les traces de leur passé et de comprendre pourquoi Dan et Stella n’ont pas fini ensemble.

L’histoire entre Dan et Stella, jeune orpheline récemment mariée à un pasteur, est touchante parce qu’elle est innocente et impossible. Et un amour contrarié/avec des obstacles est toujours plus fort et plus intéressant qu’un amour plat et trop « facile ». Ce qui est facile dans la vie de manière générale n’a jamais grand intérêt. Leur relation est belle parce qu’elle est éphémère, à obsolescence programmée, et se passe dans une urgence de vivre. Dan sait qu’il peut mourir à n’importe quel moment et que les quelques instants qu’il passe ici ou là avec Stella sont comme volés au destin mais il s’accroche. Tout est plus intense parce qu’ils savent tous les deux à quel point la vie est fragile et que cette fois pourra être la dernière.

Le plus de cette histoire est la retranscription des lettres de Dan qui étaient vraiment réussies. Le ton était très juste. On voyait dans les petits détails à quel point il tenait à elle, comment ils pouvaient parler pendant des paragraphes entiers de tout et n’importe quoi, s’intéresser sincèrement aux moindres détails de la vie de l’autre. Lorsqu’ils étaient ensemble, Stella avait l’impression d’être pleinement elle-même, comprise et reconnue. Leur relation était faite de respect, bienveillance, amour et amitié. C’était vraiment touchant et pas du tout guimauve. Le parti-pris de n’écrire que la correspondance de Dan était également un choix judicieux pour que le lecteur puisse imaginer les réponses de Stella d’après les éléments de sa personnalité que l’on avait dans les chapitres des années 40.

EnconclusionV2

Même si la WW2 et les histoires d’amour ne sont en principe pas trop (pas du tout même) mes thèmes de prédilection, ce roman revêt quand même d’un certain charme qui tient surtout de l’évolution des personnages.

Nota Bene : A lire à plat ventre dans un vieux grenier tout poussiéreux qui a une odeur d’herbe fraichement coupée, de parchemin neuf et de… (Les vrais de vrais reconnaitront la référence !) en écoutant « The story of the impossible » de Peter von Poehl

troissurcinq


Editeur : LES ESCALES
Date parution : 12/05/16
ISBN : 9782365691628
Nb de pages : 704 pages

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s