Imagio T1 – Manon Elin

imagio

SynopsisV2

Deux fidèles amies, Maniya et Nivla, mènent une existence paisible dans la province de Hortensius. Un beau jour, leurs vies basculent lorsqu’elles reçoivent un sombre message : « Imagio, centre de la magie, se meurt ».
Les deux jeunes femmes se voient soudain dotées de pouvoirs uniques et prennent conscience de leur rôle majeur dans la sauvegarde de l’île d’Imagio. Elles se retrouvent ainsi projetées au cœur d’une bataille sans merci entre les défenseurs de l’île et l’alliance des Écortès, conspiration de Sorciers Noirs aux pouvoirs maléfiques.
Engagées auprès des membres du Nouvel Équilibre, groupe de magiciens luttant pour la paix d’Imagio, Maniya et Nivla doivent également faire face à de lourds secrets. Et les questions se multiplient: quel est l’objet et la nature de leur quête ? Pourquoi les nomme t-on les « Filles Perdues » ? Qui sont-elles réellement ?
Pour trouver des réponses, les deux amies devront parcourir un chemin semé d’embûches et à l’issue incertaine…

MonavisV2

Il est vrai que c’est un exercice difficile d’écrire un roman de fantasy, de poser les bases d’un nouveau monde (avec ses règles et ses coutumes) et d’exposer une mythologie tout en présentant les personnages principaux.

Pour être parfaitement honnête, j’ai dû m’accrocher pendant les premiers chapitres pour entrer dans l’histoire et même si l’on voit que l’auteur fait clairement des efforts pour être le plus précise possible dans l’exposition des personnages j’ai eu du mal à être convaincue. Pour moi avant tout, dans un roman, quel qu’il soit, il faut que les personnages soient crédibles, incarnés. Qu’on aie l’impression de les avoir déjà rencontrés, qu’on vive, qu’on souffre, qu’on rie et qu’on aime avec eux. Ici je n’ai pas réussi à éprouver d’empathie pour les personnages, les dialogues ne sonnaient pas juste. Je ne sais pas dire exactement pourquoi (ou sinon il faudrait écrire des pages et des pages) mais les dialogues étaient trop artificiels, les actions des personnages étranges ou pas assez crédibles (par exemple les mères d’adoption qui acceptent de laisser partir leurs filles sans protester plus que ça, ou la fille qui apprend qu’elle est adoptée et qui passe à autre chose à peine quelques paragraphes plus tard). C’est ce genre de détails (qui n’en sont pas) qui m’ont profondément dérangée dans cette lecture.

En revanche, j’ai bien aimé la construction et le déroulé de l’histoire bien qu’un peu classique. Cette fameuse quête m’a rappelée celle que j’ai pu lire avec Eragon ou les Ewilan. Avec une différence qui est celle de la profondeur des personnages (et qui pour moi fait tout vous l’aurez compris).

Je ne reviens pas sur l’histoire en elle-même, le synopsis a le mérite d’être clair.

EnconclusionV2

En bref, pour moi le bilan est en demi-teinte. Je n’ai pas été convaincue par le style et la psychologie des personnages n’est pas assez poussée pour moi. Après, pour être juste, il s’agit ici d’un roman pour les young adult et je ne suis peut-être pas le public désigné… Affaire à suivre pour les prochains tomes.

Nota Bene A lire si l’on est en quête d’aventure et de magie.

Ma note :

deuxsurcinq


Editeur : LIBRINOVA
Date parution : 28/10/16
ISBN : 9791026207375
Nb de pages : 464 pages

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s