La vieille dame qui avait vécu dans les nuages – Maggie Leffler

maggieleffler

 

SynopsisV2

Un roman sur le courage de ces femmes oubliées de l’Histoire qui, pendant la Seconde Guerre mondiale, ont participé à l’effort de guerre.
A 87 ans, Mary Browning sent que le temps est venu pour elle de raconter son histoire et les secrets qu’elle garde enfouis depuis de si longues années. En fait, depuis le jour où un parachutiste est tombé dans le jardin de ses parents, faisant éclore son rêve : devenir aviatrice. Cette passion, Mary l’a vécue intensément, à chaque seconde de sa vie. Mais, en retour, elle a payé le prix fort, allant jusqu’à renier ses origines juives et sa famille pour suivre son destin.
A qui confier et transmettre le récit de ce qui fut à la fois son feu sacré et sa grande faute ? La réponse arrive en la personne d’une très jeune fille. En elle, Mary croit retrouver les traits de Sarah, sa sœur adorée qu’elle a dû abandonner. Un signe du destin qui marque le début d’une amitié aussi belle qu’improbable, faite de confidences et de récits extraordinaires jusqu’à l’émouvante révélation finale…

MonavisV2

Tout d’abord je tiens à faire un petit point sur ce titre qui m’a attirée d’emblée. A la fois poétique et mystérieux. La couverture et le synopsis ont suffit ensuite à me convaincre de lire ce livre et je n’ai pas été déçue!

Ce livre raconte avant tout l’histoire d’une rencontre. Celle d’Elyse (15 ans) avec Marie (87 ans). C’est l’histoire d’une amitié, d’une transmission inter-générationnelle sur fond de seconde guerre mondiale. Les deux femmes se rencontrent lors d’un atelier d’écriture à une bibliothèque et Marie demande de l’aide à Elyse afin qu’elle puisse écrire ses mémoires. Afin qu’elle puisse raconter son histoire. Celle d’une femme pilote, qui a lutté pour s’imposer. Leurs histoires se complètent, se reflètent et l’on verra avec émotion que ces deux femmes que plus d’un demi-siècle sépare sont peut-être plus proches qu’on pourrait le penser.

*

« Tout ce que je déteste chez ma mère, c’est tout ce que je déteste chez moi. Il m’est donc très difficile de la détester, et ça m’énerve encore plus. »

« Plus vous craindrez que ce truc se passe mal, plus vous vous conditionnerez pour que ça se passe mal. Ne vous rendez pas prisonnière de vos propres pensées. Ce n’est pas très conseillé – sauf pour un écrivain, par exemple. »

EnconclusionV2

J’ai découvert ce livre grâce à l’offre de Harper Collins et NetGalley. Merci beaucoup à eux. J’aime beaucoup les histoires à deux voix, d’autant plus dans ce contexte de transmission qui nous permet de voir l’autre côté de l’Histoire: celui des femmes pilotes, qui ont, elles aussi ne l’oublions pas; participé à l’effort de guerre. Pour le devoir de mémoire, pour l’écriture singulière et ses personnages attachants: A découvrir.

Nota Bene A lire avec une vieille amie au coin du feu avec un bon chocolat chaud.

Ma note :

quatresurcinq


Editeur : HARPER COLLINS
Date parution : 02/11/16
ISBN : 9791033900153
Nb de pages : 352 pages

Publicités

8 réflexions sur “La vieille dame qui avait vécu dans les nuages – Maggie Leffler

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s