Le dernier exploit de Poxl West – Daniel Torday

dernier-exploit

SynopsisV2

Après avoir échappé aux nazis en Tchécoslovaquie au début de la Seconde Guerre mondiale, le jeune Poxl West fuit aux Pays-Bas où il leur dame le pion une nouvelle fois et où il tombe éperdument amoureux de la belle Françoise. Pourtant, un beau jour, il tourne les talons et gagne la Grande-Bretagne. Réfugié à Londres, il n’a qu’un seul but : devenir pilote. Après avoir sauvé de nombreuses vies pendant le Blitz et croiser la route de la jeune Glynnis, il intègre enfin la Royal Air Force. Bientôt, il participe à de périlleux bombardements aériens sur l’Allemagne. Véritable destinée de personnage de roman, la vie de Poxl est émaillée de rebondissements et péripéties.
Aujourd’hui retraité aux États-Unis, il fascine son neveu, Eli Goldstein, en lui racontant ses actes de bravoure, aventures et romances. Il en rassemble les meilleurs épisodes dans son autobiographie Skylock qui devient un best-seller dès sa parution. Eli ne cesse de lire et de relire les épisodes de la vie trépidante de cet oncle qui incarne pour lui la quintessence.de la virilité. Pourtant, un jour, le mythe s’écroule : un journaliste du New York Times a enquêté sur Poxl et met en question la véracité de ses exploits. Poxl West aurait-il pu s’arranger avec la réalité et trahir ses lecteurs en commençant par Eli ?

MonavisV2

Je le dis d’entrée, je n’ai jamais été trop passionnée par les histoires qui se déroulaient pendant la seconde guerre mondiale. Il faut croire que Les Escales vont finir par me faire changer d’avis après l’excellent La voix des vagues ou Lettres à Stella (critique à venir)! Quid du dernier exploit de Poxl West? Tout d’abord Poxl. C’est le surnom de Léopold, un des protagonistes du livre (oui je voulais juste lire ce livre à cause de la couverture et du surnom « Poxl » que je trouvais amusant). No comment.

Daniel Torday, présente ici les récits enchevêtrés d’Elijah, un jeune garçon juif de 15 ans qui vit dans le Boston des années 80 et des mémoires de l’oncle qu’il adule : Léopold Weisberg (dit Poxl West) qui a été pilote pendant la WW2. C’est le principal intérêt du livre, ici on n’a pas l’alternance de deux histoires qui se rejoignent à la fin du livre mais plutôt les mémoires de Léopold (véritable livre), entrecoupé par les intermèdes d’Elijah qui comprend, malgré lui, que son oncle n’a peut-être pas été le héros qu’il a dépeint lors de ses mémoires.

Si l’histoire ne m’a pas passionnée plus que ça je vous en conseille tout de même la lecture parce que l’écriture y est très belle et touchante.

EnconclusionV2

Pour être parfaitement honnête j’ai eu du mal à m’attacher avec les personnages, à plonger entièrement dans l’histoire même si je dois quand même admettre que l’intrigue était bien menée. Les Escales m’ont habituée à mieux: j’attends avec impatience le prochain 🙂

Nota Bene A lire en équilibre sur les ailes d’un avion,  Coucou O-Zone!

Ma note :

troissurcinq


Editeur : ESCALES
Date parution : 3/11/16
ISBN : 9782365691734
Nb de pages : 304 pages

Publicités

7 réflexions sur “Le dernier exploit de Poxl West – Daniel Torday

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s