Un soupçon légitime – Stefan Zweig

9782246756118

SynopsisV2

Betsy et son mari, couple de jeunes retraités, mènent une existence solitaire et tranquille jusqu’au jour où emménagent leurs nouveaux voisins, les Limpley. John Charleston Limpley est un homme débordant d’enthousiasme, bavard et expansif, qui attire immédiatement la sympathie. Cette vitalité se révèle pourtant vite épuisante, y compris pour sa propre femme. Pour la réconforter, Betsy lui offre un chiot, Ponto. Limpley se prend d’une passion dévorante pour l’animal. Les rôles s’inversent et Ponto devient le maître, habitué à voir ses moindres caprices satisfaits. Betsy ne supporte pas cette tyrannie, et ses relations avec les Limpley se refroidissent. C’est alors que Mrs. Limpley tombe enceinte. Limpley oublie son chien et, toujours dans la démesure, se consacre tout entier à sa femme et à sa fille. Ponto, délaissé, ne comprend pas cette indifférence et éprouve bientôt une rancœur grandissante à l’égard de son maître et de l’enfant…

MonavisV2

Stefan Zweig est un génie. Si Le joueur d’échec et 24 heures de la vie d’une femme ont été ses romans que j’ai préférés, celui-ci complète définitivement le top 3.

C’est une histoire que nous raconte Betsy, vieille retraitée qui observe avec son mari l’arrivée d’un couple de voisins, les Limpley. Alors que la femme semble timide et effacée, presque constamment épuisée, le mari, John, fait preuve d’une bonhomie à toute épreuve. Sa femme n’est pas seulement jolie c’est la plus belle femme du monde, la vue de sa maison n’est pas seulement champêtre elle est magnifique. Il vit sa vie au superlatif jusqu’à en devenir invivable pour son entourage.

C’est un scandale d’être heureux de façon si ostentatoire et d’exhiber ses sentiments avec autant de sans-gêne. Ça me rendrait folle, moi, un tel excès, un tel abcès de bienséance. Ne vois-tu donc pas qu’en faisant étalage de son bonheur, il rend cette femme très malheureuse, avec sa vitalité meurtrière?

Exténuée par l’énergie de son voisin, Betsy décide de lui offrir un chien, Ponto, afin qu’il reporte son énergie sur autre chose que ses voisins. Et le stratagème fonctionne ! John fait de Ponto son nouveau défi. Il le traite comme un prince le rendant progressivement aussi capricieux que cruel.

Cependant, un soir, Ponto n’est plus le centre d’attention de son maître. Toute l’énergie et l’amour débordant de John s’est détourné vers sa femme, ou plutôt vers le ventre de celle-ci qui prend curieusement de plus en plus de formes. Ponto ne comprend pas ce revirement de la situation. Il tente alors toutes les stratégies possibles pour regagner l’affection de son maitre qui le délaisse. Il fait une fugue : c’est à peine si on le remarque. Il fait une grève de la faim : personne ne semble s’en inquiéter outre mesure. De prince choyé et adoré il devient un membre remplaçable, substituable de la famille. Humilié et jaloux, Ponto semble alors fomenter un projet cruel. Betsy en est sure. C’est lui le responsable. Même si elle n’a qu’un soupçon légitime.

EnconclusionV2

Court roman ou la psychologie des personnages est travaillée à l’extrême. Un récit terrifiant qui prend le contrepied des romans bienpensants qui mettent sur un piédestal les traits de personnalités généralement admirés.

Nota Bene : A lire devant l’immense villa de BB, fervente admiratrice des animaux.

cinqsurcinq


Editeur : GRASSET
Date parution : 14/10/09
ISBN : 9782246756118
Nb de pages : 154 pages

Publicités

2 réflexions sur “Un soupçon légitime – Stefan Zweig

  1. Pingback: Ostende 21 – Arthur Loustalot | le petit crayon

  2. Pingback: Ho Ho Ho : La Wish-list de Noël | le petit crayon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s