Je vais m’y mettre – Florent Oiseau

couv-site-JE-VAIS-MY-METTRE-

 

SynopsisV2

Fred, la petite quarantaine, surfe sur l’écume des jours. Après des années à enchaîner jobs alimentaires et périodes de chômage, il a renoncé à faire carrière. Il passe désormais ses journées à dormir, manger des Knacki devant les émissions de Sophie Davant et boire des demis au bistrot du coin en attendant l’amour.

Jusqu’au moment où il découvre qu’il arrive en fin de droits, et que ses maigres allocations disparaîtront bientôt. Il n’a plus le choix : il doit s’y mettre. Un emploi salarié ? Il n’en trouvera pas. Mais des ennuis, oui. Fred, par paresse ou naïveté, a une fâcheuse tendance à se laisser glisser dans les embrouilles…

De Paris à Malaga, Je vais m’y mettre nous embarque pour une série d’aventures drolatiques en compagnie d’un personnage aussi attachant que désabusé. Une comédie d’aujourd’hui où, derrière les éclats de rire, se dessine le devenir de la génération précaire.

MonavisV2

Avis à ceux qui remettent toujours tout au lendemain (procrastination my old friend !) : ce livre est fait pour vous !

Fred est un type moyen. Pas moyen au sens « d’une banalité affligeante et d’un intérêt limité », moyen au sens « médiocre ». Il se laisse porter par la vie et est pourvu d’autant d’ambition qu’un coquillage ou un crustacé sur une plage déserte de Normandie. Ce n’est donc a priori pas le genre de protagoniste qui fait rêver. Il se contente juste d’être là, en attendant qu’il lui arrive quelque chose mais évidemment il ne lui arrive jamais rien. Rien d’un tant soit peu intéressant j’entends dire.

Mon visage s’est figé. Je n’avais pas eu la moindre nouvelle de Séverine depuis le jour où elle s’était tirée, trois ans auparavant, et elle se pointait comme une fleur (une fleur sapée en pute), me faisait la conversation comme si rien ne s’était passé, et m’annonçait, au bout de vingt minutes, qu’elle avait besoin que je lui file un SMIC pour payer ses dettes d’alcoolique. Des dettes contractées dans tous les rades de la rive droite avec des pochetrons éventés. Cette femme était merveilleuse.

Et puis un jour il décide de s’y mettre. Se mettre à quoi, on ne le sait pas vraiment mais il va s’y mettre. Fini les soirées au bar et les fantasmes sur Sophie Davant il va s’y mettre et devenir capitaine de son âme, maître de sa destinée. Capitaine d’une barque à la taille de ses ambitions cela dit (restons réalistes il ne va pas devenir PDG d’une entreprise du CAC 40). Par un concours bienheureux de circonstances (le terme étant peut-être mal choisi) il va se retrouver à faire mac en dilettante avec deux prostituées occasionnelles. Pourquoi pas après tout ! Cette aventure va le mener dans des péripéties toutes plus déjantées les unes que les autres jusqu’au bouquet final (que je n’avais vraiment pas vu venir) ! Et finalement, on adore on adhère.

C’est un livre qui m’a beaucoup fait rire et qui est l’une des découvertes les plus sympathiques de cette rentrée littéraire. On note au passage que c’est un premier roman, donc chapeau bas à l’auteur qui a visiblement lui aussi, commencé à s’y mettre !

EnconclusionV2

Fred a peut-être été l’incarnation du type inintéressant au possible mais je l’ai trouvé attachant dans sa franchise, sa lucidité par rapport à sa situation. Il s’y est prit sur le tard mais finalement il s’y est mis et croyez-moi : ça vaut le détour !

jevaismymettre

A lire aujourd’hui, demain ou après demain en écoutant “Pumped up kicks” de Foster the People.

Ma note :

quatresurcinq


Editeur : ALLARY EDITIONS
Date parution : 25/08/16
ISBN : 9782370730961
Nb de pages : 220 pages

Publicités

6 réflexions sur “Je vais m’y mettre – Florent Oiseau

  1. Pingback: Ho Ho Ho : La Wish-list de Noël | le petit crayon

  2. Pingback: 30 ans, en théorie – Mathieu Narbonnet | le petit crayon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s