Le vide de nos cœurs – Jasmine Warga

104162002_o.jpg

SynopsisV2

À 16 ans, Aysel n’a qu’une obsession : planifier sa propre mort à la perfection. Entre sa mère qui la regarde à peine, ses camarades de lycée qui l’évitent, et son père responsable de l’accident fatal qui a marqué sa petite ville à jamais, pour Aysel la vie est devenue trop lourde à supporter. Seul problème, elle n’est pas sûre d’y arriver seule.

C’est alors qu’elle découvre Suicide Partners, un site qui lui permettra de trouver le compagnon idéal. Et c’est FrozenRobot, alias Roman, victime d’une tragédie familiale, sur qui elle jette son dévolu. Aysel et Roman n’ont rien en commun, mais ils commencent à apprivoiser leurs failles.

Alors que la date fatidique approche, Aysel va devoir choisir entre son envie de mourir
et celle de convaincre Roman qu’il ne devrait pas se sacrifier.

Et Roman n’est pas du genre facile à persuader…

MonavisV2

A 16 ans il y a ceux qui planifient leurs vacances, leur future vie à l’université, leur prochaine sortie avec les copains, Aysel elle, planifie son suicide. Pourquoi pas après tout. Comme elle a peur de se dégonfler au dernier moment et de ne pas sauter le pas elle se décide tout naturellement à se trouver un compagnon de suicide (oui oui vous avez bien lu – c’est bien glauque comme idée mais il faut croire qu’on trouve de tout sur Internet). Elle fait alors la connaissance de Roman (pseudo FrozenRobot) qui partage ses projets funestes. Et là… on voit arriver la suite à 50 000 kilomètres, elle tombe amoureuse de lui… Et va tout faire pour le convaincre de rester en vie. #guimauve

Je passe beaucoup de temps à me demander si la mort produit le même effet, la même résonance  si comme ces notes de musique, j’exploserai moi aussi en vol en poussant un dernier cri de douleur avant de me taire pour toujours. Où si, à l’inverse, je me transformerai en parasite presque inaudible et pourtant incessant, si on tend bien l’oreille. 

Que dire sinon que c’est un livre qui est extrêmement prévisible (critère assez rédhibitoire pour moi). Je n’ai pas vraiment réussi à m’identifier ou à m’attacher à Aysel (tant mieux en un sens vu qu’elle est suicidaire !) mais je pense tout de même que c’est un livre qui a un certain mérite de par le message que veut transmettre l’auteur qui montre, un peu simplement peut-être, que la mort n’est jamais la seule solution. On ne le rappellera jamais assez.

EnconclusionV2

Plutôt destiné aux adolescents, un beau témoignage engagé sur le thème du suicide. J’ai particulièrement apprécié la petite note de fin de l’auteure qui explique pourquoi c’était important pour elle d’écrire ce livre. Un roman qui prouve qu’il est possible de remplir le vide de nos cœurs. Le pari de New Way est réussi.

13939329_10153654341467413_142374018874799955_n

A lire en écoutant Soko un jour ou il faut beau, ou on est de bonne humeur entre deux séances de shopping !

troissurcinq


Editeur : HUGO ROMAN
Date parution : 14/05/16
ISBN : 9782755618532
Nb de pages : 312 pages

Publicités

2 réflexions sur “Le vide de nos cœurs – Jasmine Warga

  1. « Un roman qui prouve qu’il est possible de remplir le vide de nos cœurs », comme c’est joliment dit ! Merci de m’avoir fait découvrir ton blog 🙂 ! Je reviendrai faire un petit tour pour voir tes autres articles après mon week end de boulot 😛 bonne soirée et à très bientôt pour de nouveaux échanges littéraires 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s